Je sais, vous n’aimez pas votre voix. Soit vous parlez trop vite, ou alors de façon monocorde. Et on vous entend mal : vous êtes souvent obligé de répéter. Rassurez-vous, c’est le cas de 9 personnes sur 10.

Si vous êtes convaincu que votre voix est un puissant outil relationnel, alors imaginez sa puissance au téléphone, où seule l’oreille est en éveil chez votre interlocuteur.

Soyons clair, un vrai programme d’amélioration de sa voix c’est plusieurs jours avec un « coach vocal ».

7 conseils pour travailler sa voix au téléphone dans le cadre de la prospection téléphonique :

Articulez.

Parler clairement est l’un des aspects les plus importants du processus. Soyez attentif à chaque mot que vous dites : prononcez-en chaque syllabe distinctement.

Accordez une attention toute particulière à la position des lèvres, de la langue et des dents lorsque vous parlez. Ouvrez bien la bouche, relâchez vos lèvres et maintenez votre langue et vos dents dans une position correcte. Cela vous aidera à vous débarrasser de certains problèmes de diction, tels que le zézaiement. Vous devez vous forcer à articuler, ce qui vous demandera un effort au début. Mais cela deviendra naturel au fil du temps.

Respirez profondément.

Prendre de profondes respirations est essentiel pour la voix. La plupart des personnes ont une respiration rapide et saccadée, ce qui rend la voix nasillarde et aigüe.

Vous devez respirer avec votre diaphragme et non avec votre thorax. Pour savoir si votre respiration est correcte, placez votre main sur le haut du ventre, juste sous le sternum. Vous devez sentir votre estomac se dilater et voir vos épaules monter (pendant l’inspiration) et descendre (pendant l’expiration).

Ralentissez votre débit de parole.

Vraiment. Il existe des centaines de signaux qui passent visuellement et qui permettent de soutenir en visuel une conversation à haut débit. Ces signaux visuels sont absents au téléphone, donc ralentissez !

Parlez à un rythme calme et posé. La rapidité ne va pas aider vos interlocuteurs à comprendre ce que vous avez à leur communiquer. Travaillez votre voix en parlant lentement, c’est de cette manière qu’ils intègreront plus facilement toutes vos informations. Attention tout de même à ce que votre présentation ne soit pas monotone !

Prenez une attitude qui vous montre sûr de vous.

L’idéal est un ton franc mais poli, sans abuser de formules de politesse artificielles. Prenez le même temps qu’on utilise avec une personne connue. C’est un petit truc qui permet de gagner beaucoup en assurance !

Souriez, cela rend sympathique !

Souriez, car cela s’entend. Voulez-vous peut être pas passer pour une blonde sans cervelle qui sourit pour un rien mais ne pas sourire au téléphone s’entend ! Ne préférez vous pas avoir quelqu’un qui semble content de vous avoir au bout du fils ?

Insistez sur les mots clés

Justement, pour que votre intervention ne soit pas trop monotone, nous vous conseillons d’appuyer sur les mots importants que vous aurez à dire. Travaillez votre voix en accentuant le ton de votre voix, en soulignant les mots importants de votre discours ; comme si vous les disiez en MAJUSCULES. Vous allez donner de la vie à votre discours et vos interlocuteurs s’attarderont davantage sur vos mots clés.

Un débit parfait ? Être 100% dynamique du début à la fin

Vous connaissez cet effet de voix qui se meurt ? Une des raisons est que l’on a tendance à mettre trop de force au début de notre discours, pour nous essouffler en milieu de chemin. Nous perdons notre vitalité et notre air, et nos interlocuteurs se décrochent de nos mots.

 

PlusBusiness peut vous accompagner avec une offre clé en main, contactez-nous

Vous avez aimé ce billet ? Vous voulez recevoir chaque nouveau billet directement dans votre messagerie ?